Christian Champin

Artiste – Sculptures en métal

Localisation : Paimboeuf (44)

Le métal dans le sang

Dans la famille Champin, la transformation du métal est une transmission génétique. Un grand-père charron, un père carrossier, petit, Christian évolue dans un univers de ferraille. L’acquisition de la technique de l’assemblage par soudure devient élémentaire et naturelle. Les premières compositions datent de cette époque.

Un parcours tout en découverte

Christian suit logiquement une formation supérieure en mécanique, puis lui vient l’envie d’aller voir plus loin, de s’éloigner de sa Normandie natale en direction des pays en voie de développement.

Une oeuvre chargée de messages forts

Une dizaine d’années de rencontres et d’observations, au service d’ONG, de la recherche pétrolière et d’installation d’usines de production. Christian est confronté à la réalité de la mondialisation et surtout à ses conséquences nuisibles sur l’homme et sur l’environnement. Son rapport au fonctionnement du monde devient plus critique.

La génèse de son métier

Le passage à la machinerie du Royal de Luxe, compagnie nantaise de théâtre de rue, amorce un changement de cap et devient un détonateur pour son potentiel artistique. Depuis le début des années 2000, l’artiste s’affirme sur le circuit de l’art contemporain. Il se considère comme un alchimiste sans formatage et dit cultiver le détournement des objets sans prétention, et sans complexe. Chaque sculpture devient alors la réincarnation positive des déchets négatifs générés par une société d’hyper consommation.

Portrait réalisée par Véronique Geindreau